Rallye de la Sarthe - 7 et 8 avril

Equipage Laurent Moïsé / Matéo Moïsé

laurent et mateo moise au rallye de la sarthe


Après des moments difficiles en fin de saison 2011 dûs à ma blessure et toujours en cours de consolidation, la décision est prise de participer au rallye de la Sarthe avec le tout nouveau side-car acquit en décembre et mon fils Matéo qui fera ses grands débuts en compétition.

Vendredi après midi comme à chaque course le grand cérémonial des contrôles techniques, pour passer le temps dans la file d'attente les discussions vont bon train, histoire de refaire le monde. C'est enfin mon tour, tout se déroule bien et le side-car est immédiatement placé en parc fermé. Matéo arrive en fin de journée après les cours pour s'imprégner de l'atmosphère du rallye.

Samedi matin départ 7h30 de la Suze sur Sarthe direction le circuit Bugatti en liaison pour disputer la première spécial, Matéo me confie qu'il est un peu tendu car le circuit est plus impressionnant quand tu es sur la piste que lorsque tu es autour. Nous prenons place sur la grille de départ et nous nous élançons en gardant une marge de sécurité derrière la meute pour le premier passage du Dunlop. Tout se passe bien et au file des tours nous remontons nos adversaires jusqu'au drapeau à damier.

Direction la spéciale de la commune de Courceboeuf, notre premier passage dans celle-ci se conclu par un 111ème temps, assez satisfaisant. Fin de matinée direction Ballon pour la pose du midi où nous rejoignons Valou et les copains qui l'accompagne.

Il est 14h30 et c'est reparti, une seule spéciale au programme, celle de Domfront en Champagne car celle de Courceboeuf a été annulée suite à une chute. Arrivés au départ de la spéciale et c'est parti. La montée se passe très bien le damier est passé, nous décrochons le 74ème temps.

A la Suze sur Sarthe, surprise, nous retrouvons Jean Louis qui a fait le déplacement de la Baussaine entre deux séances de mécanique. Petit débriefing avec Matéo qui est heureux mais qui commence à être fatigué, nous préparons le side-car pour l'étape de nuit, mise en parc fermé et nous pouvons enfin nous reposer.

20h30 c'est le départ pour la boucle de nuit au programme trois spéciales : Domfront en Champagne, deux passages, et un dans celle de Courceboeuf avec dans l'ordre le 74ème, 87ème et 69ème temps.

Et voilà retour sur la Suze sur Sarthe pour boucler notre rallye sans pénalité et sans souci mécanique. Matéo est heureux de cette grande première mais très fatigué. Il s'aperçoit que la vie de passager n'est pas si facile. Au final nous terminons 11ème en side-car et 66ème au scratch.
Lolo le papa et le pilote

Mon premier rallye et sûrement pas mon dernier a été une très bonne expérience malgré un réveil très tôt, 5h30 samedi matin. Je n'ai pas eu de problème à tenir presque 24 heures. Pour ce rallye ce sont mes bras qui ont eu du mal à tenir pour la spéciale du Bugatti sinon ça c'est bien passé pour le reste.

Les liaisons sont très mouvementées mais je suis très content de mon premier rallye et surtout à l'année prochaine.
Matéo le fils et le singe

hergott josse carlos training le vigeant