Sachsenring - 7 et 8 juillet

Equipage Hergott / Josse

sachsenring superside sidecar world championship championnat du monde rsr bmw hergott josse

Une manche qui s'annonçait délicate ... Promesses tenues.

Nous arrivons de Bretagne après être passé chez RSR le constructeur pour récupérer le side. Nous avions fait faire quelques modifs sur le chassis. Place réservée dans le paddock dédié aux sides. En effet se déroulait en même temps une manche de moto GP, que du beau spectacle en perspective.

Le plus délicat pour nous c'est que nous ne connaissions pas du tout le tracé. Pas de séance d'essais libres n'étaient prévues. Dur dur. Bref on s'installe tranquillement en attendant les essais qualifs prévus sur le coup de 16h le vendredi.

Il fait très chaud et lourd. Le temps est incertain mais, cela devrait être bon pour un roulage sur le sec, que neni ... une moto solo suite à un problème, a répandu de l'huile sur la piste donc, on attend, on attend, on attend (oui oui, vous avez bien lu une moto solo) moi on m'avait toujours dit que c'était les sides qui salissaient les pistes; on m'aurait menti ?????


Ce qui devait arriver arriva : au moment même ou la pit lane se libère, il se met à tomber des cordes, des vrais. Jean et Mathias nous changent les pneus en quatrième vitesse, super merci. On prend la piste pour une séance de qualif découverte détrempée. Galère, on ne voit rien sur une piste qui n'en finit plus de tourner à gauche, un coup en montée, un coup en descente. Le verdict est sans appel, nous ne sommes pas qualifiés pour cette première séance et nous sommes loin derrière. Déçu forcément, c'est la première fois depuis que nous roulons que nous ne sommes pas qualif. Espérons que cela ce passera mieux pour la prochaine séance. Si les conditions sont identiques, nous ne voyons pas trop comment nous pourrions nous qualifier.

sachsenring superside sidecar world championship championnat du monde rsr bmw hergott josse

Retour aux paddocks, gros nettoyage. Petites visites dans le paddock GP au programme du samedi. Là nous retrouvons une connaissance, Sébastien, qui travaille pour Tech3. Nous pouvons assister au démontage après leurs séance d'essais qualif. Que du bonheur et de la high tech(3) un grand merci à toute l'équipe pour leur accueil.

Bon cela va être bientôt à nous pour la deuxième séance, le circuit est bondé de spectateurs et de spectacles, environ 250.000 spectateurs ... Dès la sortie de notre paddock, des encouragements et des applaudissements sur les quelques 500m qui nous séparent de l'entrée en piste. On laisse partir les plus rapides et on prend la piste. Le tracé est superbe, rapide, technique, physique. Au bout de 20 minutes nous nous arrêtons pour faire le point malgré un bon panneautage. Il nous manque une seconde pour être qualif. Certains vous dirons que c'est peu mais comme dit la chanson pour nous ça veut dire beaucoup ... On repart comme à notre habitude le couteau entre les dents. Le chrono tombe mais nous ne sommes toujours pas qualif ??? Les premiers se bagarrent pour la pôle et du coup, comme le temps de qualif est basé sur le temps des premiers, il nous faut rouler encore plus rapidement. Nous décrochons notre qualif dans l'avant dernier tour, cela à été très chaud. Nous partirons donc pour l'unique course de 22 tours en dernière ligne. 22 tours c'est aussi une première.

Nous irons le soir faire un petit tour dans la méga fête. Ils savent s'amuser ... concours de DJ et j'en passe.

Dimanche, toujours sous les applaudissements du public resté pour cette dernière course, nous prenons le départ avec l'aide d'une très spéciale umbrelagirl (boy !!!). Bon départ nous grillons trois lignes qui nous repassent assez rapidement. Premier tour nous ratons un freinage et nous partons dans les graviers. Nous retournons en piste. Nous descendons nos temps mais resterons toujours loin derrière. Nous finissons à la 16ième place à la porte des points. Les 22 tours, nous les avons tenus.

Nous continuons dans notre démarche de mise au point du chassis, la route est longue. Prochaine manche dans 15 jours à Schleiz.

sachsenring superside sidecar world championship championnat du monde rsr bmw hergott josse