Rijeka - 16 et 17 juin

Equipage Hergott / Josse

rijeka superside sidecar world championship championnat du monde rsr bmw hergott josse

Troisième manche du Superside et non des moindres.

Nous sommes sur le circuit historique de Rijeka. Après un super orange, le ciel se dégage dès mercredi pour laisser place un ciel bleu et un soleil de plus en plus chaud. Nous avons la possibilité de faire en plus de la séance libre prévue, deux autres séances. Elles vont nous permettre de nous familiariser avec le tracé. Il est superbe. Un seul gros défaut, le bitume est dégradé. Guy Bertin, rencontré lors d'une de ses manches avec sa 350, nous racontera que le circuit est resté tel-quel depuis 30ans ... Nous auront droit à une Marseillaise, il montera sur la plus haute marche du podium.

Nous allons vite nous rendre compte que cette manche avec ses deux courses sera très difficile pour nous. Après un apprentissage du tracé, nous essayons de rouler plus vite et là, les difficultés commencent à arriver. La piste est "Bumpy" comme disent les Anglais, en gros elle est défoncée. Ce n'est plus une carène, c'est une tête chercheuse, ne voulant qu'aller dans les bacs à graviers (rare très rares.). Bon la piste est pour tout le monde pareille, à nous de trouver les moins mauvais réglages. Pendant ce temps, la température continue de monter.

Jean rebaptisé "Jeannot l'meccano" se régale, démontages, remontages, réglages, déréglages, reréglages bref du quotidien pour lui maintenant. Pendant ce temps Nathalie nous prépare des petites salades (si si vous avez bien lu) et en plus elle joue le rôle des Umbrella-girl ...cela ne s'improvise pas.
rijeka superside sidecar world championship championnat du monde rsr bmw hergott josse


Les temps des essais qualifs nous confirmeront la nette supériorité des autres équipages. Nous nous contenterons de la dernière ligne. La température aura une grosse influence sur les temps. Les pneus se dégradent à très grande vitesse. Après quelques tours le side se met déjà à glisser de manière trop importante. Lors de la première course en Hongrie, nous avons marqués nos premiers points se seront les seuls, nous ne marquerons pas de points en Croatie. Certes la première course sur le circuit de Rijeka à été difficile mais se sera la plus "facile", seulement 10 tours. Pour la deuxième prévue à 12h 45 le dimanche cela sera autrement. Nous partons avec des pneus neufs mais très rapidement les choses vont se détériorer. Le side glisse de trop et nous n'arrivons pas à coller au peloton. Après deux ou trois "sucettes" on jette l'éponge. Impossible de suivre le rythme dans ces conditions. C'est la mort dans l'âme que nous rentrerons aux stands, pneus, épaules et dos démontés ...

Ce week-end a été très riche en enseignement. A nous d'en tirer profit pour faire évoluer notre chassis. Nous avons gouté au confort en course, boxes avec télé, un super coup de main de Jean et Nathalie sans oublier Eric qui prend les photos pour le FORT bref que du bonheur ...

Les bonnes choses ont une fin, à bientôt lors de la prochaine manche en Allemagne dans trois semaines.

rijeka superside sidecar world championship championnat du monde rsr bmw hergott josse