acces au site fort en anglais

Accueil > Historique (saison 2009) > Magny-Cours

Championnat de France Superbike 2009

A lire aussi : le récit de Jean Louis,

et le billet de nos jeunes reporters

Magny-Cours

Equipage Hergott / Moisé - 18 et 19 juillet

fanfan

Vendredi 17 juillet départ en début d'après midi vers Magny Cours. Arrivée quelques heures plus tard où nous retrouvons la petite troupe du FORT, l'équipage 107, Patrice, Pitou, Pitouchette, Medge, Valou, Mat et Owen en train de discuter autour du panier pas en osier mais de course.

Un petit apéro pour bien débuter la soirée, avant d'aller se restaurer autour d'une grande table où tous les teams (concurrents sidecaristes et accompagnateurs) se rejoignent. Repas très convivial, nous voyageons sans bouger (enfin presque quand même, juste pour aller d'un plat à l'autre) en goûtant les plats régionaux que chaque équipage a confectionné avec amour accompagnés bien sur de boissons ça va de soit.

Devinez un peu ce que l'équipage 107 a confectionné (avec d'autres petite mains bien sûr) vous allez pas le croire : des toasts de rillettes, mais attention présentés sur un plateau sous la forme du circuit Bugatti, avec des petits drapeaux et des rillons à l'intérieur. Cette réunion nous permet de mettre un visage sur des noms et numéros. Pendant la soirée ils projettent des films du Rallye de l'île de Man et d'autre courses.

Pendant un moment de rigolade entre filles nous avons une pensée pour Mimiche resté en Sarthe (cause maladie) nous lui envoyons 2-3 MMS afin qu'elle puisse avoir un peu le sourire, elle qui est seule dans sa chambre. Quelque temps plus tard après avoir passée une très bonne soirée nous allons nous coucher pour aller voir Morphée.

Samedi : Nous nous levons pas trop tôt mais pas trop tard non plus après une nuit bien venteuse. Le temps n'est pas terrible terrible en ce jour d'essais libre. Petit déjeuner sous le signe de la bonne humeur et super forme pour tout le monde mais beaucoup plus pour Mr. HERGOTT J.L. qui chantait, dansait sur une bonne musique. Oula oula cela va-t-il durer ??

en course a magny-cours
Comme à chaque fois les mécanos, cette fois-ci Gégé dit Pitou et Patrice se mettent à l'œuvre sur le side afin que celui-ci soit au top pour les premiers essais chronométrés. Nous (Valou notre chauffeur du week pour le circuit, Owen, Patrick et le Papa à Valou et moi) partons les voir dans les gradins du virage d'Adélaïde. Jean et Medge vont dans les gradins sur la ligne droite des stands. Quelques petites glisses pour certains. Ca fait du bien de les voir rouler.

Les journées ont un certain rythme (petit dej, mécanique, un peu de calme pour le pilote et le singe, essais repas et rebelote) et aussi des rites (bière au retour des essais et courses). Une vraie famille tout le monde met la main à la pâte dans la bonne humeur. Nous avons la visite de Nono et Kiki, toujours aussi rigolos et sympas.

Après les essais de l'après midi, un peu de fatigue se fait sentir, un sidecariste vient s'excuser de les avoir gênés, et un autre par contre vient se plaindre : JL les aurait gênés. Ça chauffe dur entre les deux équipages. C'est le monde du sport, mais on se trouve un peu mal à l'aise après, heureusement cela ne dure pas trop longtemps. Après discussions à droite à gauche, nous prenons l'apéro, déjeunons sous le signe de la rigolade avec la bande à JL et Lolo. On se détend bien avant d'aller se coucher, pas sous la lune car il fait mauvais, il pleut.

Dimanche : Le levé aux alentours de 8h, presque tout le monde est debout sauf une, je ne dirai pas qui... petit déj en famille agréable mais moins dynamique que la vieille, journée de course = un léger moins cool.
9 Heures warm up, ils chauffent le pneu avant tout neuf, ils ont l'air assez satisfaits de leurs tours de chauffe. Les bons mécanos se mettent au boulot pour fignoler les réglages, faire le plein, hauteur du châssis... un petit nettoyage, ça c'est plus pour Owen qui adore ça...
L'ambiance est bonne et à 11h30 départ en pré-grille. J.L est détendu à l'extérieur (à savoir s'il est autant à l'intérieur ???). Lolo lui est déjà parti dans son monde depuis quelques temps, normal il leur faut un peu de calme avant la tempête.

Nous allons avec Valou, Pitouchette, Gégé Owen comme hier dans les mêmes gradins rejoindrent Patrick et le papa à Valou, Jean et Medge vont de leur côté.
en course a magny-cours

Début de course un peu tendu pour nous, ça donne des frissons de les voir dans la Roue de Lelias, à chaque tour nous encourageons les Hommes du Fort. Le 104 est devant mais cela ne dure pas : il casse sa chaîne, mais nous ça nous ne le voyons pas, on voit Jean Loulou et Lolo tout seul. Nous sommes très heureux et croisons les doigts à chaque tour pour que cela se passe bien. Au tour d'honneur J.L nous applaudit et Lolo descend du panier, volontairement, afin de nous démontrer qu'il peut aussi le faire de cette façon. Nous sommes tous hyper jouasse. Cette course a fait beaucoup de casse, il y a eu 5 abandons.

Retour au campement pour les félicitations, il y a de l'excitation dans l'air, c'est super.

Après la restauration de midi qui est comme toujours sous une très très bonne ambiance avec du bavardage et de la déconade, nous commençons à ranger puis sieste de rigueur pour les 3/4 du monde. Après derniers préparatifs pour l'attelage et son équipage, ils partent avec un peu de tension pour cette dernière course.

Nous attendons au même endroit le départ de cette course qui commence par un départ manqué de Ducouret. Nous sommes tous à l'écoute des commentaires, nous voyons Lelias devant le 104 mais cela ne dure pas. Avant la fin du 3ème, tour arrêt de course : de l'huile sur la piste. La tension monte, nous trouvons le temps un peu long, mais certainement moins que les coureurs. Après le 2ème départ, la course redémarre très fort. Jean-Loulou et Lolo sont devant Lelias mais au 2ème tour on s'inquiète : on voit le 104 mais plus le 107 ! On compte, ils sont 4ème des châssis courts (pour cause Jean Loulou a fait un tête à queue).
On le soutient de tout notre cœur pour qu'il rattrape sa place mais en 3 tours c'est très chaud. Ils arrivent à être 2ème. On se dépêche pour aller les voir sur le podium, car malgré leur 2ème place à la 2ème course ils finissent 1er, vu que Lelias avait abandonné à la 1ère course. Nous les prenons en photos et chantons tous en chœur une petite chanson faite ce week-end rien que pour eux, "TUT TUT POUET POUET LA VOILA LA LOLO MOBILE ...". Il y a deux nanas qui sont hyper fières de leurs hommes, il y a de quoi et en plus elles auront un bouquet de fleurs, COOL.

Tous heureux nous repartons en direction du campement pour les félicitations, boire la bière de rigueur (enfin c'est Pitou qui la réclame, on n'y pensait plus) et finir de démonter les affaires, car il faut penser à repartir, le week-end tire à sa fin. Des commissaires de courses viennent aussi féliciter les champions, c'est super sympa.

MERCI AUX CHAMPIONS ET A TOUS POUR CE SUPER WEEK END

RENDEZ VOUS A ALBI LE 17 OCTOBRE POUR LA PREMIERE PLACE ET LA DERNIERE COURSE
TUT TUT POUET POUET

FANFAN




ndlr : Avec des chansons comme celle-là, on n'est pas près de décrocher l'Eurovision !

classement superbike

Newsletter / Plan du site / Contact