acces au site fort en anglais

Accueil > Historique (saison 2009) > Le Mans

Championnat de France Superbike 2009

A lire aussi : le billet de Gérard,

le document de l'ACO (horaires)

Le Mans

Equipage Hergott / Moisé - 16 au 18 avril

moteur

Copié, collé ...
Ce week-end avait lieu la deuxième manche du superbike pour les side-cars sur le circuit Bugatti du Mans. Comme à la première manche, on commence par faire de la mécanique, du train-train maintenant... on déculasse, et on remonte sur l'ancien bloc qui avait la boite bloquée !!!
Opération terminée mercredi à 22h30. On peut espérer faire les deux manches d'essais libres.

Donc, jeudi matin on s'élance pour la première séance libre, seulement quelques minutes... une trace d'huile sur un kilomètre, obligera la direction de course a arrêter cette séance pour nettoyer toute la piste.
Deuxième séance, le moteur tourne bien rien à signaler.

le mans

Vendredi première séance chrono, les choses deviennent plus sérieuses. Nous réalisons un temps correct mais les chronos avec le couple Lelias/Debroise sont dans un mouchoir de poche. Il n'y aura pas de changement lors de la deuxième séance chrono, 1:55.024 pour nous, 1:56.102 pour Franck et Emmanuel. La course promet d'être serrée.
Nous partirons donc en quatrième ligne, départ prévu le samedi à 9h... nous sommes un peu septiques sur l'heure de départ. Ce vendredi, à 10 heures, la piste était encore dans le brouillard.

Samedi 8h 30 en pré grille... sans anti-brouillards on ne voit pas grand chose ! Le départ sera retardé de 20 minutes.
Il y a déjà beaucoup de monde dans les tribunes. Feu vert la course est lancée pour 8 tours. En fin de course je me rapproche du 33 Eric Beneteau / Julien Bajus mais le drapeau à damier tombera avant qu'on puisse tenter de les dépasser. Nous terminerons quand même assez loin du 6ème, à presque 4 secondes.
Quand à Franck et Emmanuel, ils nous collent à moins de 2,5 secondes, des "clients sérieux".

De retour aux paddocks, nous discuterons avec Franck de nos courses respectives dans un bon esprit, cela fait autant plaisir que la course elle-même... Rendez-vous est pris pour une nouvelles confrontation sportive vers 13 heure.

Nouvelle ambiance, du jamais vu jusqu'alors. Les tribunes sont pleines, presque 90 000 entrées. Sous l'impulsion de Christian Chaigneau les tribunes des stands se lèvent pour nous nous encourager... des frissons...
Feu rouge, feu vert c'est parti, le Dunlop arrive vite, à fond de 6, gros freins chicane de Dunlop, il y a du monde sur la piste. Nous sommes suivis de près par le 104, toujours les mêmes. Suivi de près n'est pas un vain mot, ils nous collent littéralement à la roue.

Les tours se succèdent sans grand changement, avant dernier tour nous nous ratons au freinage de la chicane Dunlop. Les parisiens sont toujours à nos basques de plus en plus pressants... Dernier tour, gros cafouillage au garage vert, le 104 aurait du nous passez.
Nous repartons sur les chapeaux de roue jusqu'au drapeau à damier, Franck et Manu à moins de 5 dixièmes derrière nous. Nous avons eu chaud.
Belle course et belle bagarre.

Nous terminons donc premiers des deux manches avec au passage un nouveau record de piste. Nous étions à domicile avec le support de tout notre club. Merci pour les banderoles les filles... on essayera de faire mieux la prochaine fois...

classement superbike

arrivée le mans

Newsletter / Plan du site / Contact