acces au site fort en anglais

Accueil > Historique (saison 2008) > Nogaro

Championnat de France Superbike 2008

Nogaro

Equipage Hergott / Moisé - 26 et 27 avril

Nogaro

Deuxième course de la saison.

Le vendredi 1ère séance d’essais libres pour les réglages et les petits changements. Nous commençons à comprendre comment fonctionne le nouveau châssis. Le tracé nous plait bien. En fin de séance, nous recueillons les différentes impressions pour une meilleure configuration.
La 2ème séance se déroule bien et nous validons les changements opérés.

Le samedi, changement de rythme : ce sera la première séance de qualification. Il fait très chaud en comparaison du Mans...
Séance qualification. Nous sommes satisfaits de nos temps mais devant, ça va vite !. Résultats : 15ème au scratch 4ème en F2 mais à 13 secondes du premier. Va falloir réagir !...
Petits réglages, changement de démultiplication, les temps tombent à la deuxième séance mais nous restons quand même en retrait, plus exactement en milieu de peloton.
Nogaro

Dimanche matin : warm up ... annulé pour cause d’huile sur la piste! Donc nous partons direct pour la première manche.
Départ en 7ème ligne. Nous nous laissons un peu enfermer mais nous arrivons à remonter quelques places.

La course est établie assez rapidement, les tours s’enchaînent sans grand changement, mais à quelques tours de la fin, deux sides sont en vrac devant nous... Ils repartent à notre barbe puis, drapeau rouge! La course est interrompue et tout le monde reste sur sa faim. Un malheureux accident à conduit les organisateurs à prendre cette décision.

75% de la course ayant été déjà courue, nous ne reprendrons pas un nouveau départ!
Nogaro


Deuxième manche en milieu d’après midi et il fait encore plus chaud...

Un départ comme nous aimerions en prendre plus souvent nous propulse dans le peloton de tête des F2. Dans le vif de l’action, nous prenons même pendant quelques instants la tête des F2 ... seulement quelques secondes.

Nous ne perdrons pas de terrain et la bagarre est très sympa.
Puis catastrophe : à un tour de la fin, en fin de la ligne droite, perte de puissance ! Nous rendons la main pour terminer mais une bielle refusera de passer la ligne d’arrivée en nous clouant avant le dernier virage...

Grosse déception pour les résultats mais grande satisfaction pour cette manche qui restera dans nos mémoires.

De retour au paddock, verdict sans appel : carter cassé par une bielle!
La dernière ligne droite pour le moteur ... direction la poubelle !!!

Il va y avoir du pain sur la planche avant la prochaine course...

classement superbike

Newsletter / Plan du site / Contact